Achat de jouets : faire des choix judicieux

Promouvoir un développement harmonieux à travers le jeu

  En tant que parents, grands-parents ou oncle/tante, trouvez-vous comme moi que le lot de jouets disponibles pour les enfants est maintenant immense comparé à jadis et que vous vous y perdez? Lesquels sont les mieux pour nos petits-amours? Auparavant, la majorité des jouets impliquait de jouer à l’extérieur, favorisait l’activité physique d’une façon ou d’une autre et/ou encourageait le jeu imaginatif. Aujourd’hui, les enfants gravitent autour des équipements électroniques, des téléphones et des jouets qui en fait limitent les exercices autrefois dédiés à l’activité physique. On ne se le cachera pas, la majorité de ces jouets sont divertissants pour les enfants et sont en partie éducatif. Par contre, ils n’offrent pas assez de « cubes de développement » que la plupart des enfants ont besoin pour favoriser leur développement et d’activités pour « connecter » le cerveau pour un apprentissage de haut niveau. Ce qui rend notre travail encore plus difficile, c’est que la majorité de ces jeux sont au top de liste des cadeaux de nos enfants. Il peut alors être difficile de convaincre les enfants de jouer avec des jouets qui sont importants pour leur développement, mais qui sont moins populaires. On ne parle pas ici de surstimuler l’enfant, mais de l’amener à se développer harmonieusement avec des jeux adaptés à son stade de développement.  


  Éloigner les appareils électroniques


 Saviez-vous que les études ont démontré que les Milléniaux d’aujourd’hui ont une force de préhension plus faible que les générations plus âgées? C’est un fait : les enfants qui ont grandi à l’âge du numérique et les générations suivantes ont des aptitudes plus faibles en motricité fine et ont plus de difficulté avec la préhension de leur crayon et leur calligraphie. Pourquoi? Parce qu’ils sont constamment en train de glisser et de taper à la place d’écrire en utilisant leurs doigts, leurs mains, leurs poignets et leurs coudes. La pratique de l’écriture cursive peut sembler futile à enseigner, mais dans les faits cela peut améliorer le contrôle émotionnel, les connections entre les cerveaux droit et gauche pour l’organisation et la résolution de problème, et une meilleure poursuite visuelle pour la lecture et l’écriture. 


Un autre problème avec les appareils électroniques est que les enfants semblent avoir une merveilleuse interaction avec leur tablette, mais qu’en est-il d’avec leurs amis? Le plus qu’ils jouent avec leur appareil, le moins de temps qu’ils passent à développer leurs aptitudes sociales, leur langage expressif, leur communication et les comportements sociaux appropriés avec les gens qui les entourent. Le jeu devient comme une drogue, le cerveau de l’enfant devient chimiquement programmé pour y rejouer, même en bas âge. Voici un extrait d’un article paru dans La Presse de cette année : « Plusieurs parents constatent le même phénomène: lorsqu'ils avisent leur enfant de fermer un écran, ils font face à un jeune irritable, voire agressif. C'est la faute, entre autres, à la dopamine. L'utilisation d'un jeu vidéo ou les échanges stimulants à travers une application procurent du plaisir aux utilisateurs. Résultat : le cerveau produit de la dopamine. C'est l'effet euphorisant de cette hormone qu'ils recherchent, encore et encore. Le fait de fermer subitement l'écran entraîne un manque... et un inévitable inconfort, explique Magali Dufour, chercheuse principale à l'Institut universitaire sur les dépendances. » (http://www.lapresse.ca/vivre/sante/enfants/201704/21/01-5090582-drogues-et-ecrans-meme-effet.php) Vous pouvez aussi consulter un autre article publié dans le New York Times : https://nypost.com/2016/08/27/its-digital-heroin-how-screens-turn-kids-into-psychotic-junkies/ 


Des jeux comme Minecraft et d’autres applications éducatives amusantes sur les téléphones et tablettes sont bonnes pour améliorer la résolution de problèmes et pour développer une pensée critique, mais souvent les enfants passent des heures et des heures à jouer à ces jeux, du temps qu’ils ne passent pas à développer leur motricité globale et les muscles du tronc nécessaires pour les tâches importantes en classe comme copier les notes du tableau, s’asseoir immobile sur une chaise, écouter les professeur et retenir les faits et les détails.   


Comme dans toute chose, la modération a bien meilleur goût et il faut mettre des balises claires en termes de durée de jeu permise quotidiennement. La Société Canadienne de pédiatrie recommande aucun temps d’écrans aux enfants de moins de 2 ans et seulement une heure de temps pour les enfants de 3 à 5 ans, alors qu’on parle de maximum 2 heures pour les plus âgés, tout écran confondu (autant télé que tablette).  


· (…) créer une dépendance, et une surexposition pendant la petite enfance accroît la probabilité de surutilisation plus tard. · Les habitudes relatives à la santé, y compris l’utilisation des médias par la famille, se cristallisent plus facilement pendant la petite enfance que plus tard. · L’utilisation d’écrans tend à augmenter au fil du temps pour inclure des divertissements (plutôt que seulement du contenu éducatif).  


   Vraiment? Les jouets peuvent restreindre le mouvement?   


Quand on recherche des jouets à acheter à nos enfants, prenez une pause et demandez-vous si ce jouet encourage le mouvement ou restreint la mobilité. C’est particulièrement important quand on achète des objets pour les bébés alors que l’atteinte des étapes de développement est cruciale pour leur développement futur. Les jouets qui empêchent vos enfants de ramper, de se lever, d’attraper et de marcher, comme les Bumbo et les soucoupes peuvent ralentir le développement de votre enfant dans ces sphères importantes. Ça pourrait non seulement avoir une influence sur leur posture à long terme, mais également sur la structure de leurs muscles et de leurs os. Si plusieurs de ces aspects sont sous-développés, ça pourrait entraîner des problèmes au niveau de l’attention et de la sensibilité ultérieurement.   Les jouets comme les marchettes, les petites Jeep et voiturettes, bien qu’agréable, peuvent devenir une entrave au mouvement si leur utilisation est excessive. Pourquoi marcher, courir et utiliser ses jambes si ces appareils peuvent le faire pour moi? Si votre enfant n’utilise pas suffisamment ses membres inférieurs, vous pouvez voir apparaître des troubles de coordination, d’équilibre, vestibulaire et de proprioception. Tous ces aspects sont parfois la cause sous-jacente de de troubles émotionnels, de gigotements, des crises, de mauvais comportement et d’anxiété, car le corps n’a pas bien appris à réguler tous ses systèmes en harmonie. Essayez de remplacer ces items par des trottinettes, des vélos, des balançoires, des tricycles, des ballons et des planches à roulettes.  


 Quels sont les “bons” jouets éducatifs? 


N’importe quel jouet qui ajoute du mouvement dans la routine de votre enfant est bon pour le corps et la tête. Ces jouets vont aider plusieurs habiletés à la maison et à l’école. Les petits aspirateurs et les brouettes sont des exemples de jouets qui favorisent le mouvement tout en apprenant à l’enfant le sens des tâches. Les activités de travail relativement dur physiquement vont augmenter la proprioception de votre enfant. Les autres jouets comme les anneaux et les petits ateliers d’ouvrier vont améliorer la motricité fine et le développement de la coordination main-œil.  

Pour vous donner d’autres excellentes idées, voici quelques-uns de nos favoris. Une description des aptitudes ciblées et la façon dont le jouet améliore les aptitudes cérébrales est inscrite en dessous de chaque item.

      

Tunnel de jeu  


*Motricité globale et le ramper     

 


Jeu d'anneaux Bath Time Toss de NûbyMC  


*Coordination oeil-main     


Just Like Home - Dyson Ball 


*Proprioception et travail lourd     


Jumparoo Deluxe Bungee Boing mousse jouet rebondissant 


 *Proprioception, stabilité du tronc, motricité globale, équilibre     


Atelier Tikes Tough Little Tikes


*Motricité fine et proprioception     


Balançoire-hamac d’intérieur en forme de nid    


*Integration sensorielle et vestibulaire         


Vélo d’enfant  


*Coordination bilatérale, équilibre, motricité globale     


Tapis musical Mat-A-Matics   


*Équilibre, coordination, motricité globale, audition     


Ensemble de tennis de table portatif 


*Motricité fine, préhension, coordination œil-main    


Brouette pour enfant  


*Proprioception, travaux lourds     


Chaise d’équilibre sur ballon  


*Équilibre, coordination, vestibulaire, stabilité du tronc, attention, sensoriel     


Perplexus  


*Planification visuelle, coordination oeil-main, résolution de problème     



Monstre Quilles  


*Coordination oeil-main, proprioception, motricité fine et globale   


La parade d’éléphant    


Jeu de motifs  



*Planification visuelle, fonction exécutive, motricité fine     


Poutre au sol  


*Intégration vestibulaire, équilibre, proprioception, attention     


Planche à roulette assise  


*Intégration vestibulaire, équilibre, motricité globale, stabilité du tronc  

   

Tip Top Clap 

*Mémoire de travail, motricité globale, mémoire visuelle   


Les Rondins de Bois  


Motricité fine, planification visuelle 


Article inspiré de la page Facebook Integrated Learning Strategies et de la revue Protégez-vous de novembre 2017.   

Julie Bourdeau, pht

514.814.3062

Accueil